Le texte suivant m’a été inspiré d’abord par mon expérience et mon entourage, mais également par le forum Reddit SimpleLiving, où j’y ai épluché des tas de commentaires.

Ce forum est l’une de mes sources d’inspirations pour écrire ce blog. Si tu lis l’anglais et que tu souhaites une vie simple et heureuse, je t’invite fortement à le parcourir.

J’ai couru après des boulots à hautes responsabilités, mais je me sentais mal. Je veux une vie simple.

Commençons avec un résumé du témoignage de cette utilisatrice dans lequel beaucoup d’entre nous, nous reconnaitrons.

Je bossais dans le marketing. J’ai couru après des boulots à hautes responsabilités, mais durant une période de dépression, j’ai compris que je ne faisais pas ça pour moi, mais pour les autres.

Je voulais augmenter ma valeur à leurs yeux parce qu’au fond, je suis quelqu’un qui n’a absolument aucune confiance en soi.

J’ai réalisé que je n’ai jamais été heureuse dans ces boulots bien payés et que j’avais besoin d’un changement pour sortir de ma dépression. J’ai besoin de sortir de là pour ma santé mentale.

J’ai récemment découvert les concepts de stoïcisme, d’ascétisme, de minimalisme et de vie simple (exemples). C’est la vie que je veux. Je ne veux pas souffrir au travail, je veux un emploi où je suis épanoui et où je n’ai pas de responsabilités. Un travail qui ne hante pas mes nuits et ne me déclenche pas d’angoisses.

Je quitte la « rat race ». Ce n’est pas pour moi. Ma vie ce n’est pas mon boulot.

Vous faites un travail pour lequel on pourrait vous remplacer en une semaine

L’acteur Jet Li a dit un jour :

Vous vous tuez à la tâche pour un job où on vous remplacerait en une semaine si vous tombiez raide mort. Prenez soin de vous.

Attention, il ne dit pas de quitter un boulot du jour au lendemain et d’arrêter de travailler.

Il dit surtout de prendre « soin de soi ».

Ce qui veut concrètement dire de faire uniquement ce pour quoi on est payé ou plus exactement, le minimum.

Parce qu’en faire plus, c’est risquer d’avoir une promotion. 😉

Et qui dit promotion, dit certes un plus gros salaire, mais surtout plus de responsabilités et donc plus de stress.

Le serveur et le manager

Un exemple que j’ai retrouvé plusieurs fois autour de moi et sur internet est celui du serveur et du manager de restaurant.

La logique voudrait qu’être manager soit mieux qu’être serveur, n’est-ce pas ?

Et bien non !

Le manager a toutes les responsabilités du restaurant et uniquement sa paye de salarié.

Le serveur n’a pas de responsabilité, mais des pourboires en plus de sa paye.

En fait, il n’est pas rare que le serveur soit finalement payé autant que le manager, sans avoir le stress des responsabilités.

Crois-moi, j’ai entendu plusieurs fois qu’il valait mieux être serveur que manager.

Métier sans stress dans un bureau

S’il y a des métiers sans stress qui s’effectuent dans des bureaux, c’est bien ceux de certains fonctionnaires.

J’en compte un peu dans mon entourage et on a l’impression qu’ils sont toujours en vacances.

La vie parait vraiment douce pour eux.

Selon cet article de Capital, 310 000 fonctionnaires travailleraient moins de 35 heures par semaine.

Quels sont ces métiers ?

Des métiers dont l’intitulé inclut un des mots suivants :

  • adjoint
  • agent
  • secrétaire
  • contrôleur
  • inspecteur
  • conseiller

Il y a même un site qui regroupe ces métiers de bureaux et qui pourrait te donner des pistes pour faire ton choix : concours-fonction-publique.com

Attention, ce site n’appartient pas au gouvernement, mais à la société France Examen.

D’autres métiers de bureau, sans stress

Tu veux travailler dans un bureau, mais pas dans le public, alors regarde du côté des banques.

Je ne te parle pas des salariés des agences du coin de la rue. Je parle de travailler directement au siège.

Pendant presque deux ans, j’étais développeur pour une grosse banque et je travaillais directement au siège.

Par expérience, je peux te dire que mes collègues et moi étions vraiment relax avec tous les avantages des grosses entreprises : intéressements, CE, chèques vacances, etc.

Évidemment comme dans tous les métiers de bureaux, le côté « sans stress » dépendra également de la bonne entente avec ses collègues.

Dans le cas où tu voudrais éviter d’avoir des collègues, alors la section suivante est pour toi.

Métier sans stress « parce que ras le bol d’être dans un bureau »

Parmi tous les commentaires que j’ai épluchés sur Reddit pour écrire cet article, le métier sans stress qui a été le plus cité quand on ne veut pas être dans un bureau, est celui de livreur.

Attention, il ne s’agit pas du livreur auto-entrepreneur Deliveroo ou Uber Eat, mais du livreur vrai salarié de la Poste, UPS ou DHL.

D’après les personnes qui en parlaient, les avantages sont : d’être dehors, de ne pas avoir à gérer des collègues, ne pas ramener du boulot à la maison et surtout être utile à la communauté.

Tout le monde dépend des livreurs, encore plus depuis l’épidémie du COVID-19.

Si les livraisons ne te branchent pas, alors regarde du côté du métier de promeneur de chien ou vendeur dans un grand magasin de plantes style Truffaut ou Jardiland.

Pour conclure cette partie, voici un témoignage d’un autre métier qui se pratique dehors celui de laveur de carreaux.

L’auteur dit : je le fais depuis environ un an maintenant, et je gagne entre 700 et 1000 $ par semaine. Le seul inconvénient, c’est que c’est saisonnier (avril à novembre). J’ai l’habitude d’économiser l’argent que j’ai gagné au cours de cette saison, donc le reste du temps soit je ne fais rien, soit je profite de l’hiver pour voyager à travers le pays jusqu’à ce qu’il soit temps de retourner laver des vitres.

Métier sans stress avec un impact positif

En plus de vouloir éviter le stress, peut-être veux-tu donner un sens à ton travail et avoir un impact positif sur le monde.

La solution est simple : travailler pour une association à but non lucratif.

Comment trouver des associations ? Il suffit de chercher une liste comme celle-ci, puis de faire une recherche dans Google du type : « emploi wwf ».

Je te conseille fortement de choisir une association déjà bien établie pour tenter d’éviter le stress sans ça, tu auras probablement l’impression de travailler pour une startup : beaucoup d’heures mal payées.

Si ça ne te fait pas peur, alors tu peux aller faire un tour sur jobs.makesense.org

L’autre avantage de travailler pour une association est que généralement, tous les gens sont bienveillants.

Métier sans stress pour développer un projet en parallèle

Pour développer un projet tout en étant salarié, rien ne vaut un emploi à mi-temps.

Mais dans le cas où ce n’est pas possible, alors voici les métiers à privilégier :

  • Concierge
  • Hôte(sse) d’accueil
  • Gardien de parking
  • Gardien de nuit

Ces métiers permettront d’avoir du temps pour écouter des podcasts, lire des livres, rechercher des informations sur Internet et même écrire.

Par exemple, tous les matins, en arrivant sur mon lieu de travail, je vois la fille de l’accueil de l’immeuble toujours sur son téléphone.

Ses tâches sont de renseigner les personnes de passages et réceptionner les colis.

Pas la peine de préciser qu’elle a largement le temps de faire autre chose.

Autre exemple avec ce témoignage toujours pris de Reddit.

Concierge, le métier des hommes simples

Mais pas n’importe quel concierge. Un concierge pour un syndicat ou l’état.

Pas un concierge de McDonald’s, d’école ou de Walmart (super marché). Vous allez vous détester. Je parle d’être un concierge dans un bâtiment avec des gens qui sont professionnels.

Je n’ai jamais nettoyé de merde dans les toilettes pendant toutes les années où j’ai été concierge. Oui, j’ai essuyé des toilettes qui avaient un peu de pisses. Mais pas le genre de toilettes que l’on voit chez McDonald ou Walmart.

J’écoute des podcasts toute la journée. Pas de patron pour faire du micromanagement. Je regarde des vidéos YouTube une fois que la chambre/la salle de bain est prête. Les gens vous traitent comme un roi. Sérieusement, les gens ont vraiment du respect pour les concierges.

Je m’amuse vraiment. Je rentre chez moi, sans même transpirer.

C’est génial d’être concierge pour le syndicat/état/fédéral. Bon salaire et bons horaires.

Maintenant que tu as surement davantage d’idées pour changer de métier, mettons un pied de plus dans la réalité.

Un peu de réalité

Sans langue de bois, les métiers cités ci-dessus n’offrent pas de gros salaire.

Par exemple, tu pourras t’estimer heureux si tu arrives à dégager 2000 € brut en étant fonctionnaire.

Donc changer de métier pour être moins stressé signifie très souvent une diminution de revenus.

Es-tu prêt à ça ?

Si tu es en couple, ta moitié est-elle prête à assumer cette perte de revenu.

L’argent est souvent problématique dans un couple.

Vous devrez en parler.

Il y aura surement des aspects de ta ou vos vies à changer. Il y aura des choses à planifier.

Comment quitter son job ?

Mes derniers conseils concrets pour changer de travail.

Si être au chômage est une meilleure situation que d’être dans ton boulot actuel, alors quitte-le, sinon attends encore un peu.

Les employeurs préfères embaucher quelqu’un en poste, plutôt que quelqu’un au chômage, c’est un fait.

Inconsciemment ils se disent que cette personne a plus de valeur.

Donc avant de partir, trouve ton travail suivant. La logistique, comme un déménagement par exemple, viendra naturellement par la suite. (Même si ça ne sera pas forcément facile.)

Dans le cas où tu serais au chômage, alors mens sur ton CV. Surtout qu’en ce moment la bonne excuse c’est le COVID.

Je terminerai par un dernier témoignage inspirant :

Vis comme tu veux qu’on se souvienne de toi.

Le modèle psychologiquement subversif de la société, selon lequel il faut d’abord souffrir pour être heureux plus tard, n’est tout simplement pas vrai. Bien qu’un travail valorisant puisse cultiver l’estime de soi, tu n’as pas été mis sur cette terre uniquement pour avoir un travail.

Ton travail n’est qu’un moyen de générer des revenus et ne doit donc pas représenter ce que tu es. Je ne veux pas que tu deviennes « une autre brique dans le mur », ou que tu sembles mort à 35 ans, mais pas enterré avant 75.

Chacun d’entre nous reçoit la vie et chacun d’entre nous devra répondre de ce qu’il a fait de son don, alors efforce-toi de vivre en harmonie avec tes objectifs et tes valeurs. Tu es libre et capable de déterminer la trajectoire de ta vie.

Crédit photo International Fund for Animal Welfare

Participe à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.