Coachs et vendeurs de formation, mon retour d’expérience d’une décennie

« Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire » – Bouddha

Dans cet article, je parlerai des coachs et des vendeurs de formation dans le domaine de la psychologie et du développement personnel. En gros, ce qui n’est pas palpable.

Ça ne s’applique pas aux sujets concrets, dont le résultat peut être vu tout de suite.

Par exemple, si tu achètes une formation pour apprendre à créer un site Internet, ou à jouer de la guitare, tu verras immédiatement si la formation est valide ou non.

Si tu n’as pas réussi à mettre en ligne ton site ou si tu n’as même pas appris un morceau de guitare, c’est que la formation est mauvaise.

Ici, on parlera de formation type : motivation, confiance en soi, trouver le meilleur partenaire et devenir la meilleure version de moi-même !

Tu vois le genre.

Les charlatans et les autres

Si tu prends le temps de lire mon blog, c’est que tu as déjà assez de discernement pour déceler les charlatans, donc je ne m’attarderais pas sur eux.

À côté des charlatans, il y a les autres, ceux qui pensent bien faire.

Pourquoi : « ceux qui pensent bien faire » ?

Parce qu’un coach/vendeurs de formations, c’est comme un thérapeute : il y en a qui sont bons, mais leur méthode ne te correspondra pas forcément.

Comme pour un thérapeute, il faut parfois en tester plusieurs avant de trouver celui qui fonctionnera pour toi.

La règle des 6 mois

Une de mes règles désormais est que si après avoir suivi pendant 6 mois le travail de quelqu’un, mais qu’il n’y a pas eu de changement positif significatif dans ma vie, alors je vais voir ailleurs.

Ce conseil s’applique aussi pour moi, même si je ne prétends pas être coach. Je ne suis qu’un mec qui synthétise de l’information sur différents sujets afin de simplifier la vie et être heureux.

Mais si tu me lis depuis plus de 6 mois, et que ça n’a rien changé à ta vie, alors va voir ailleurs.

J’ai été un très (trop) bon client

Si je peux écrire tout ça aujourd’hui, c’est parce que j’ai été un très (trop) bon client de Stéphane Edouard et de Jean-Rivière, et ce, pendant 10 ans.

Leur contenu m’a fait comprendre plusieurs aspects de la vie, sans y apporter un grand changement dans la mienne.

En fait, un bon coach devrait être derrière toi tous les jours.

Comment un sportif professionnel pourrait-il remporter des prix, sans le suivi quotidien de son entraineur ?

Bon, ici, on ne parle pas de performance physique, mais d’amélioration psychologique, donc un point hebdomadaire avec un coach serait le minimum.

Ces gens ne sont pas meilleurs que toi

Quand on a un problème, on cherche sur Internet, parce qu’Internet, c’est le savoir.

Puis, on tombe sur des hommes – parfois des femmes – qui parlent et écrivent avec assurance. Ils ont des discours bien ficelés.

Forcément, on se dit : « ils ont compris quelque chose que je n’ai pas encore compris.« 

Alors, on est là : s’il te plait, apprends-moi ! Je suis prêt à dépenser des milliers d’euros !

Enfin de compte, ces hommes et ces femmes sont comme toi et moi, ils ont leurs qualités et leurs défauts.

De temps en temps, en creusant, on se rend compte que leur côté sombre est bien plus sombre qu’on ne le pense.

Du coup, faut-il gober tout ce qu’ils disent sans réfléchir ?

La majorité de tes blocages sont soit psychologiques, soit financiers

Voici comment économiser des milliers d’euros

Pour t’éviter de dépenser des milliers d’euros dans des formations, voici la réalité :

La majorité de tes blocages sont soit psychologiques, soit financiers.

C’est aussi bête que ça.

En gros, soit tu as peur de passer à l’action, par peur du rejet ou manque de confiance, soit tu es prêt à l’action, mais tu manques d’argent.

Prends le temps de réfléchir, établis un plan d’action, fais-toi confiance.

Il y a un temps pour réfléchir et un temps pour passer à l’action.

Bouddha appliqué aux coachs du web

Ces coachs et vendeurs de formation doivent être vus comme des penseurs.

Dès que quelqu’un parle, tu n’es pas obligé de boire toutes ses paroles.

Pose-toi des questions sur ce qu’ils racontent.

Souviens-toi qu’un conseil est toujours donné du point de vue de celui qui le donne. Peut-être ne vois-tu pas ou ne vis pas les choses de la même façon.

Sois sélectif sur ce que tu retiens.

C’est normal de prendre le meilleur et de laisser le pire.

À lire pour finir

Une fois n’est pas coutume, je te propose un peu de lecture complémentaire externe au blog.

D’abord deux posts sur le Reddit SimpleLiving (en anglais malheureusement), où deux utilisateurs regrettent d’avoir suivi le travail de coach qui poussent à l’amélioration de soi. Maintenant, ils n’arrivent plus à se reposer sans culpabiliser :

Puis un article de Monsieur Mondialisation qui illustre le business du coaching en ligne. Dans cet article, il s’agit des charlatans, ceux-là, tu les auras déjà évités, n’est-ce pas ?

Photo Austin Distel

Participe à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.