Le texte suivant est un résumé des principales idées développées par Michel Onfray lors de son interview chez Thinkerview ayant comme sujet : « Où en est la France ? »

Version audio :

La France d’aujourd’hui c’est le Titanic qui vient de heurter l’iceberg : la fin est déjà scellée. Que je parle ou que je ne parle pas, les choses se feront.

Pourtant, nous resterons debout pour l’élégance (c’est tout ce qu’il reste), et pour dire : non, la décadence ne passera pas par moi.

Ça ne sert à rien, mais c’est pour l’élégance.

Société en déconstruction et fin du judéo-christianisme

Notre société est dans le triomphe de l’instant, dans l’émotion. Il n’y a plus de temps de méditation ou de silence mais, une passion pour la déconstruction. Tout ce qui détruit est formidable.

« La loi est secondaire l’émotion est première » (dixit le ministre de l’Intérieur). Hors une civilisation où l’émotion fait la loi, ça s’appelle la barbarie. Il y a donc une espèce de décadence mentale.

Les chrétiens ne croient plus. Le pape actuel est un boyscout au style de Greta Thunberg.

Guillaume le Conquérant était capable de construire des cathédrales et des châteaux en 20 ans, il nous aura fallu 3 siècles pour construire la Sagrada Familia, tout est dit.

Le judéo-christianisme est épuisé. Moins ça va, mieux c’est. L’occident va disparaître.

L’Islam et la Chine joueront leur rôle. Il y aura un bloc Confucéen, un bloc musulman, peut être un indouiste mais oui, la plaque judéo-chrétienne va disparaître.

Le futur c’est le transhumanisme

Le transhumanisme c’est marchandiser tout ce qui existe. (Voir Théorie de la dictature qui montre que 1984 ce n’est pas à venir, c’est déjà là !)

Une autre civilisation s’annonce celle ou des individus comme Elon Musk peuvent financer des projets que la NASA ne peut plus financer. La NASA ne peut pas suivre alors que ces gens-là peuvent tout acheter.

Une civilisation transhumanisme ce sont les GAFAM. Il s’agit de détruire la nature. Une fois qu’on a détruit les abeilles, on vend des robots pollinisateurs.

Et l’immigration dans tout ça ?

L’immigration est inévitable. Il suffit de faire un test ADN pour le voir mais la vraie question est qui bouge, quand et comment, et de quelle manière ?

Il y a quelques années, le mélange se faisait avec la même ère spirituelle judéo-chrétienne. Ensuite l’immigration s’est faite à l’échelle mondiale, c’est-à-dire un mélange des cultures et des religions. Ce n’est pas la même chose d’avoir une immigration hindouiste, confucéenne, bouddhisme, etc.

Il y a des migrants qui viennent et qui disent : moi j’aime cette culture, cette religion, j’ai envie d’être Français. Il n’y a pas de problème avec l’immigration chinoise et indienne. Puis il y a d’autres immigrations qui arrivent en disant on veut imposer une soumission, on n’aime pas l’égalité, il y a des peuples supérieurs et d’autres inférieurs.

Le problème qui se pose est l’impossibilité de créer une communauté nationale qui dirait « j’aime la France ».

Que faire des migrants ?

On les accueille, mais pas en leur disant : on vous propose nos poubelles et nos dessous d’autoroute où vous allez pouvoir dormir sous les ponts. Il n’y a pas mieux pour générer de la haine, de la délinquance et des incivilités. Il faut donc se donner les moyens d’accueillir.

Si on n’a pas les moyens d’accueillir, alors il faut une politique africaine, une politique islamique, etc, afin de les aider directement dans leur pays.

Les 3 livres recommandés par Michel Onfray

Conseils pour la jeune génération

Lire Etienne de la Boétie. Comprendre le mécanisme du pouvoir, car le pouvoir est partout et la résistance est susceptible d’être partout aussi. Comprendre également qu’on ne peut rien contre quelqu’un qui aura décidé qu’on n’aura pas de pouvoir sur lui. (Voir le film Zéro de conduite de Jean Vigo.)

Pour recevoir d’autres résumés de Thinkerview, inscris toi à la newsletter. Je précise que ton e-mail ne sera pas revendu à une société et que tu pourras te désinscrire à tout moment grâce à un lien en bas de tous les e-mails.

Participe à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.