Le texte suivant est un résumé des principales idées développées par le Dr Joe Dispenza lors de sa conférence à la Unidad de Desarrollo Productivo.

Cette conférence était destinée à des entrepreneurs. Il y parle en partie de se dépasser, de réussite et d’enrichissement, mais mis à part ça, son discours et ses idées peuvent s’appliquer à monsieur et madame tout le monde.

Version audio :

Pensées et futur

Combien de personnes liront cet article et seront d’accord pour dire que notre façon de penser affecte notre vie, que nos pensées sont intimement liées à notre futur et que d’une certaine façon, nos pensées créent notre réalité ?

Mais alors, combien d’entre elles ont aujourd’hui une vision claire de leur futur ?

Le problème, c’est que 90 % de tes pensées actuelles sont les mêmes qu’hier :

  • les mêmes pensées mènent au même choix
  • les mêmes choix mènent aux mêmes comportements
  • les mêmes comportements mènent aux mêmes expériences
  • les mêmes expériences mènent aux mêmes émotions

Toute ta biologie, tes neurones, ta chimie sont la somme de :

  • comment tu penses
  • comment tu agis
  • comment tu te sens

La manière dont tu penses, dont tu agis et comment tu te sens crée ta personnalité, et ta personnalité crée ta réalité.

Pour changer de vie (en mieux)

Alors si tu veux créer une nouvelle vie, donc une nouvelle personnalité, tu dois commencer à penser à ce que tu penses et le changer.

Tu dois commencer à prendre conscience de tes pensées et les observer. Tu dois porter attention à tes habitudes et tes comportements automatiques et les modifier.

Chaque jour, observe tes pensées qui sont liées à ton passé et demande-toi si elles ont quelque chose à faire dans ton futur.

La majorité des gens essayent de changer de vie en ne changeant pas leur personnalité et forcément, ça ne fonctionne pas.

Pour ça, tu dois littéralement devenir quelqu’un d’autre.

Ton cerveau

Ton cerveau est modelé pour refléter tout ce que tu sais dans ta vie.

Ton cerveau est un enregistrement du passé, c’est un artefact de tout ce que tu as vécu et appris jusqu’à présent.

Donc si tu te lèves tous les matins en faisant les mêmes choses : éteindre l’alarme, aller aux toilettes, faire le café, aller jusqu’au travail, voir les mêmes gens, te dépêcher de rentrer à la maison, etc.

Est-ce que ton cerveau a changé aujourd’hui ?

Tu ne peux pas faire la même chose, vivre les mêmes émotions et espérer changer.

Une nouvelle personnalité

On sait que les cellules du cerveau sont connectées entre elles. Plus on utilise un même schéma, plus il est renforcé.

On devient alors un ensemble de comportements mémorisés, des habitudes inconscientes, des réponses émotionnelles automatiques.

Et si tu répètes les choses encore et encore, cela conditionne l’ensemble de ton corps à le faire automatiquement mieux que ton esprit le ferait.

Les habitudes, c’est quand ton corps sait mieux que ton esprit.

Quand tu apprends quelque chose de nouveau cela crée de nouvelles connexions, mais si tu ne le répètes pas, tu les oublies. Il s’agit de maintenir ces connexions.

Si tu n’arrives pas à avoir de vision plus grande que toi, et que tu n’es pas passionné par cette vision, tu t’attacheras au passé et ta vie sera prédictible.

Alors pour résumer :

De nouvelles pensées et de nouvelles informations devraient mener vers de nouveaux choix.

De nouveaux choix, vers de nouveaux comportements. De nouveaux comportements vers de nouvelles expériences.

Des nouvelles expériences, vers de nouvelles émotions, et donc vers de nouvelles pensées.

C’est ce qu’on appelle l’évolution.

Vivre ton futur maintenant

Les gens parlent du passé pour valider le fait qu’ils n’ont pas la vie qu’ils veulent.

« Je suis comme ça à cause d’un événement arrivé il y a 30 ou 50 ans. »

En terme biologique, cela veut dire que tu n’as pas réussi à évoluer en 30 ou 50 ans.

D’autant plus que d’après une étude américaine, 50% de ce qu’on raconte de notre passé est faux. D’une parte parce qu’on passe notre temps à réécrire l’histoire et d’autre part, parce que notre cerveau à changer.

Qu’est-ce qui amène les gens à changer ?

C’est parce qu’à un moment, ils ne se sentent plus eux-mêmes et sont capables de s’observer d’un œil extérieur.

Tu peux changer dans un état de souffrance, ou tu peux changer en étant heureux.

Ta vision inspirante

Si tu n’arrives pas à imaginer une plus grande vision de ton futur – une vision qui te sortirait du lit le matin – tu sais ce qu’il se passera ?

Tu ouvriras les yeux, tu iras toujours dans les mêmes lieux, tu iras voir les mêmes gens, et tu feras les mêmes choses aux mêmes moments.

Les plus grands de ce monde ont toujours eu une vision claire de ce qu’ils voulaient.

Leur vision était tellement présente dans leur cerveau, qu’ils vivaient leur future réalité dans le présent.

Donc, peux-tu croire en un futur pour toi ?

En pratique

La meilleure façon de prédire son futur, c’est de le créer.

Si tu te contentes de lire ou d’écouter, ça reste de la philosophie. L’information, va-et-vient.

Par contre, si tu t’imagines déjà utiliser cette info, tu modèles ton futur.

Pose-toi la question : « Comment vais-je appliquer cette information à ma vie ? »

Si tu es capable de le faire, tu auras une nouvelle expérience. Et si tu reproduis l’expérience, tu conditionnes ton corps à être meilleur que ton esprit.

Le stress

Le stress au quotidien, on connait : les problèmes du boulot, penser plusieurs fois à payer telle ou telle facture, penser à ce qu’on va cuisiner le soir, etc.

Quand on ne peut pas arrêter le stress ou les ruminations, on développe naturellement une pathologie, car aucun organisme n’est capable de vivre constamment en mode survie.

Or, quand tu vis dans le stress :

  • ce n’est jamais le bon moment pour créer
  • ce n’est jamais le bon moment de définir ta vision du futur
  • ce n’est jamais le bon moment pour apprendre

Quand on vit dans le stress, toute notre attention est portée vers l’extérieur, plutôt que vers l’intérieur, car il y a des dangers externes.

Dans ce cas, c’est tout à fait normal de voir sa vie à travers une vision tournée vers le passé, plutôt que vers le futur.

Cette idée est la combinaison parfaite avec 2 autres de mes textes : la solastalgie pour le côté stressant, et devenir utopiste pour réussir à créer sa vision du futur.

Et malheureusement il n’y a pas que le stress qui empêche d’avoir une vision du future.

Les autres sentiments négatifs

Il y aussi l’insécurité, la tristesse ou la dépression.

Quand tu es frustré, impatient ou en colère, ton cerveau devient déséquilibré et perd en cohérence.

Si ton cerveau est incohérent, tu deviens incohérent. Il en va de même pour le cœur.

Par contre, quand tu ressens l’amour, ou la gratitude, tout redevient cohérent.

Les pensées peuvent nous faire du mal, mais elles peuvent aussi nous faire du bien.

Deviens créatif

Les gens dans le monde sont tout juste en train de s’éveiller, parce que nous sommes dans l’ère de l’information.

Dans l’ère de l’information, l’ignorance est un choix.

Apprends, étudie, applique et change ! Relève les défis de ta vie avec une meilleure façon de penser.

À chaque fois que tu apprends, tu prépares ton cerveau pour le futur.

Aie l’envie et la volonté d’être original et de définir ta vision du futur.

Quand tu feras l’effort de poursuivre ta voie tous les jours, tôt ou tard, cette vision du futur finira par te trouver.

C’est comme ça qu’on passe d’égoïste à altruiste.

Et c’est aussi comme ça que nous donnons aux gens la permission de nous suivre dans nos vies, car on arrête d’en parler, on fait.

Participe à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.