La Méthode de l’Homme Heureux – Le contre Développement Personnel

Comme tout entrepreneur, j’ai créé ce que j’aurais voulu trouver quand j’ai commencé à m’intéresser au développement personnel et surtout au fait de s’améliorer soit même. Ça m’aurait éviter de tomber dans ses pièges.

Ma méthode peut se résumer ainsi : kiffe la vie que tu as maintenant et progresse sans te prendre la tête !

Si tu connais quelque chose de similaire, un livre, une formation, etc, fais le moi savoir dans les commentaires.

Les 8 lois de l’Homme Heureux :

  • Avoir une activité physique ou intellectuelle à l’inverse de son métier
  • Avoir une activité manuelle
  • Produire quelque chose et le montrer tout de suite
  • Se challenger régulièrement
  • La progression dans un domaine demande, au minimum, 3 séances par semaine
  • Faire du bénévolat
  • Donne ! Tout ce qui n’est pas partagé est perdu
  • Avoir des projets mais ne pas se fixer d’objectifs

Avoir une activité physique ou intellectuelle à l’inverse de son métier

Il s’agit ici d’équilibrer la balance, si toute la journée tu es assis à un bureau tu verras qu’un minimum de sport effacera la fatigue mentale qui au passage, est la pire des fatigues. Ton sport peut être : aller travailler à vélo.

Avoir une activité manuelle

Exemple : « faire la cuisine » en testant des recettes originales, ou prendre des cours de poterie ou de menuiserie. L’important c’est de créer quelque chose avec ses mains. Cela générera une fierté et contribuera à ton bonheur.

Produire quelque chose et le montrer tout de suite

Nous rentrons dans la notion de progression. D’une part, l’idée est de produire un truc assez rapidement après avoir appris quelque chose. Surtout ne pas attendre d’être parfait ou le « bon moment ». Personne n’est parfait et il n’y aura jamais de « bon moment ». Et d’autres part, soumettre ta production au regard des autres.

Ta progression sera beaucoup plus rapide si tu as des retours, même si ces personnes ne sont pas familières du domaine dans lequel tu évolues. Il n’y a pas besoin d’être peintre pour aimer une peinture. Il n’y a pas besoin d’être musicien pour aimer la musique. Etc.

Se challenger régulièrement

Se challenger, c’est passer un cran dans la progression. On se challenge en participant à des évènements avec des personnes qui font la même chose que nous. Exemple simple : s’inscrire à une course à pieds.

Tu peux participer à n’importe quel concourt, seul ou en équipe. Le principal est de se mesurer à d’autres personnes. C’est là où tu progresseras le plus.

La progression dans un domaine demande, au minimum, 3 séances par semaine

Pour moi le chiffre 3 est magique. Ne me demande pas pourquoi, j’ai juste constaté qu’une progression arrivait automatiquement en faisant 3 séances d’une heure par semaine.

Exemple si tu es occupé la journée mais disponible le soir, tes entrainements peuvent être : lundi soir, mercredi soir et samedi matin.

Faire du bénévolat

Le bénévolat est fortement conseillé à ceux qui se sentent un peu déprimé ou qui cherche un sens à leur vie. En aidant tu te sentiras utile et tu auras l’occasion de socialiser avec différents types de personnes. Tu verras qu’en quelques semaines tu te sentiras mieux.

Il existe différents types de bénévolat. Je conseille d’en choisir un où tu seras au contact de d’autres bénévoles et où tu rencontreras régulièrement de nouvelles personnes.

Tu peux commencer par regarder dans le magasine de ta ville.

Donne ! Tout ce qui n’est pas partagé est perdu

« Tout ce qui n’est pas partagé est perdu ». La première fois que j’ai entendu cette phrase, c’est mon ex-boss qui la prononçait. Surement un de ces meilleurs conseils.

Je crois au karma, et le fait d’être dans le don, ne peut qu’augmenter ta jauge de karma positif.

Donne de ton temps (cf bénévolat), partage ton expérience (écris un blog, un livre), donne les affaires dont tu n’as plus besoin et celles que tu n’arrives pas à vendre.

Avoir des projets mais ne pas se fixer d’objectifs

Comme je l’expliquais dans mon article sur medium, utiliser le mot « projet » à la place « d’objectif » crée, sans pouvoir l’expliquer, une attitude détendue. Et ta progression ne peut s’opérait que si tu es détendu. (Cf également mon post sur Facebook.)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *